"Take me to a nice place" dévoile ses premières images et annonce sa diffusion sur HBO Europe.

Cliquez ici pour voir la bande-annonce.

Voyez la bande-annonce du nouveau film «Take Me To A Nice Place», un court métrage dystopique montréalais qui raconte l’histoire d'une famille mystérieuse qui détruit le peu qui reste de l'humanité à la recherche d’un nouveau monde utopique.

«Nous nous souvenons des cris d’agonie de nos frères et nos soeurs du monde passé. Les souffrances que nous subissons aujourd'hui façonnent l'espoir d'une vie possible au prix de la nôtre », explique la talentueuse actrice de renom Pascale Bussières, alors que la bande-annonce nous projette dans une myriade d'images sublimes, à la fois violentes et sereines, nous laissant sur un désir de voir le tout à la seconde où il sort.

Take Me To A Nice Place est un film produit à Montréal, et imaginé par le réalisateur Kristof Brandl, son co-scénariste Shane Patrick et son producteur Samuel Caron, puis rendu possible par une impressionnante collaboration de production internationale entre Insurrection Paris, Telescope Films (Montréal), BWGTBLD (Berlin) , Agile Films (Londres), Section80 (Milan), Mathematic Paris, Colossale (Montréal) et le Studio L'Éloi (Montréal).

Le long métrage complet de 33 minutes sera disponible sur HBO Europe à partir du 1er janvier 2021, ainsi que sur d'autres territoires qui restent à dévoiler.

Roy Dupuis, qui a remporté deux prix Génie pour la meilleure performance d'un acteur dans un rôle de premier plan dans «Maurice Richard» et «Mémoires affectives», incarne un chasseur qui rôde dans la périphérie de Montréal, tuant les derniers humains qu'il trouve. Pascale Bussières, également une actrice canadienne iconique, incarne une scientifique qui élève à elle seule un groupe de dix enfants du même âge dans un refuge souterrain du nord du Québec. Au cours du film, les deux histoires parallèles font un crescendo vers un climax renversant où la vraie nature des deux intrigues nous apparaît.

  1. Take Me To A Nice Place (Bande-Annonce)

    Court-métrage • Kristof Brandl